FR | EN


LES MOTS DE LA PRESSE

Libération

« En vingt ans, Elisabeth Daynès a sculpté les plus grandes figures de l’histoire et de la préhistoire de l’humanité. Hominidés illustres, ils sont morts en Afrique, en Asie, en Europe, il y a des centaines de milliers d’années. Mais ils sont tous nés là, au fond d’une cour pavée de Belleville où les bruits s’arrêtent et le temps remonte. Le vieux Toumaï (7 millions de printemps), Lucy (3 millions et plus), l’homme de Neandertal, de Cro-Magnon … et de leur famille. A force d’art, de science et de patience, Elisabeth Daynés est devenue l’artiste vedette de cette discipline rare qu’est la reconstitution paléoanthropologique. »

GEO

« Nos ancêtres avaient un nom, ils ont désormais un visage»

Le Monde

« Une femme sculpteur redonne vie à nos lointains ancêtres. (…) Elisabeth Daynès reconstitue les visages et les corps d’hominidés parfois vieux de plusieurs millions d’années. … En associant technique et science, l’artiste obtient des résultats saisissants … »

Copyright © 2012 - Daynes.com